TÉLÉCHARGER LE LIVRE BLANC

Merci de cocher la case du filtre anti SPAM
Pour connaître et exercer vos droits, notamment de retrait de votre consentement à l’utilisation des données collectées par ce formulaire, veuillez consulter notre politique de confidentialité

Découvrez dans ce livre blanc une revue complète des dernières études scientifiques sur les dangers de l’exposition aux rayons X dans les Cath labs selon 3 axes :

L’exposition annuelle des cardiologues interventionnels peut être deux à trois fois supérieure à celle des médecins spécialistes en radiologie diagnostique. L'exposition aux rayons peuvent avoir des conséquences stochastiques et déterministes irréversibles sur la santé des praticiens, particulièrement alarmantes sur le long terme.

Les autorités nationales et internationales œuvrent pour réduire la dose maximale autorisée reçue par le personnel médical. Les recommandations reposent principalement sur trois principes fondamentaux de radioprotection : la justification de l’utilisation des rayons X, l’optimisation de la protection et l’application de limites de dose.

Le recours aux équipements standards de protection n’est pas suffisant pour fournir une protection optimale aux opérateurs et peuvent, pour certains d'entre eux,  impliquer des problèmes orthopédiques. Plusieurs études montrent que des solutions alternatives efficaces existent.

COMMENT OPTIMISER LA RADIOPROTECTION DES OPERATEURS DANS LES SALLES DE CATHETHERISME INTERVENTIONNELLES ?

Bien que les bénéfices  pour la santé du patient des procédures sous fluoroscopie soient indéniables, les rayons X émis pendant ces interventions sont extrêmement préjudiciables pour la santé des opérateurs. Beaucoup de mesures sont mises en oeuvre pour minimiser l’exposition du patient. Cependant, la nocivité des doses cumulées reçues par les professionnels de santé est toujours sous-estimée.

 

« En tant qu’électrophysiologiste réalisant de nombreuses interventions, mon exposition répétée aux rayons X et le poids du tablier sur ma colonne vertébrale sont des préoccupations majeures. »

Prof. Lin Chen
Professeur, Chef de service hospitalier, Université et Institut Cardiovasculaire de Médecine de Fujian, Chine

 

 

Michel Haissaguerre

« Les actes de cardiologie interventionnelle, notamment en électrophysiologie, sont parmi les plus irradiants en médecine. »

 

Prof. Michel Haïssaguerre
Professeur d’Université – Praticien Hospitalier,  Centre Hospitalier Universitaire de Bordeaux, Institut hospitalo-universitaire LIRYC, France

 

CE LIVRE BLANC DONNE UN PANORAMA COMPLET ET DETAILLE DES DERNIERES ETUDES SCIENTIFIQUES SUR LE SUJET

Les dangers majeurs liés à l’exposition répétée aux rayons X sont les maladies orthopédiques, les cataractes, les lésions cutanées, et les cancers,  particulièrement observés sur des longues durées de travail. Des études complémentaires ont montré une prévalence accrue des cas d’anxiété, de dépression, d’hypertension, d’hypercholestérolémie, accréditant la mise en évidence récente d’effets radio-induits autre que le cancer.

Andreassi MG, et al., Occupational health risks in cardiac catherization laboratory workers. Circ Cardiovasc Interv. 

2016 April(4).

49,4% des opérateurs ont fait état d’au moins un trouble orthopédique : 24,7% de maladie des cervicales,
34,4% de problèmes aux lombaires et 19,6% de douleurs aux hanches, genoux ou chevilles.

Klein LW, et al,. Occupational health hazards of interventional cardiologists in the current decade: Results of the 2014 SCAI membership survey.

Catheter Cardiovasc Interv. 2015;86:913-924

France © 2018 - Lemer Pax