La solution : le concept de cabine de radioprotection pour une radioprotection des pieds au sommet du crâne laissant l'opérateur libre de ses gestes

Le Cathpax® AIR est le fruit d’un co-développement entre un spécialiste de la radioprotection depuis 50 ans, Lemer Pax, et deux cardiologues interventionnels, soucieux de proposer une solution pour une meilleure radioprotection à l’irradiation répétée des praticiens mettant leur santé en danger dans les cathlabs, le Pr Patrice GUERIN du CHU de Nantes (France) et le Pr David KEANE du Saint Vincent Hospital de Dublin (Irlande). C’est la confrontation des problématiques ergonomiques et physiques des praticiens, des contraintes drastiques de l’environnement des salles de cathétérisme et des solutions techniques ingénieuses des équipes Lemer Pax nées de plus de 50 ans d’expérience en radioprotection, qui a permis l’avènement de ce système hautement radioprotecteur indépendant et ergonomique.

Cette conception par trois équipes, aux savoir-faire complémentaires, avec chacune son domaine d’expertise, était essentielle pour trouver le juste compromis entre radioprotection optimale, de la tête aux pieds, et ergonomie garantie de l’espace de travail du praticien. Les doses reçues, par ce dernier, à l’abri du Cathpax® AIR, sont sous le seuil de détection. La cabine permet une réduction de plus de 98% de l’exposition du praticien [4]. De plus, la cabine de radioprotection protège de manière optimale les extrémités du praticien, le côté gauche, le crâne et les yeux, qui ne sont pas ou très partiellement protégés par les EPI et EPC habituels. Enfin, Cathpax® AIR crée une « zone radioprotégée » dans la salle de cathétérisme réduisant également drastiquement les doses de rayonnement pour le second opérateur.

Aujourd’hui, le Cathpax® AIR est compatible avec tous les angiographes du marché, s’accommode des angulations les plus extrêmes de l’angiographe et répond à l’exigence de mobilité nécessaire face à l’urgence en cas d’arrêt circulatoire.


[4] 2017, P.Guérin, V.Letocart, T.Manigold, A.Etemadi, F.El-Haber – Mesures dosimétriques réalisées pendant 13 coronarographies/dosimètres places sur la poitrine du patricien

Dr Vincent LETOCART_Lemer Pax

Le Cathpax® AIR est compatible avec toutes les procédures de cardiologie interventionnelle qui nécessitent une voie radiale ou fémorale. La cabine de radioprotection est particulièrement préconisée pour les angioplasties complexes dont les procédures de CTO (qui peuvent durer plusieurs heures) et pour les procédures structurelles telles que le remplacement valvulaire aortique ou mitrale (TAVI, Mitraclip) ou encore le traitement des cardiopathies congénitales comme la revalvulation pulmonaire procédure par définition irradiante.

Dr Vincent LETOCART
Cardiologue interventionnel - CHU de Nantes

La mise en place : une zone radioprotégée dans le cathlab et la tranquillité d’esprit de ne pas être irradié

La cabine permet en effet d’assurer une protection optimale des médecins qui désormais peuvent travailler sereinement tout en utilisant des séquences de rayons suffisantes et avoir une meilleure qualité d’image, notamment dans le cadre de la prise en charge de patients dont l’IMC est important. Le confort psychologique de se savoir protégé des rayons est une véritable révolution pour les praticiens.

Patrice Guérin - Lemer Pax

Ces dernières années, l’exposition aux rayons X des cardiologues constatée en cathlab croit de manière préoccupante, et cette exposition est mesurée en dessous des équipements de protection. Les équipements de protection individuels et collectifs, avec leur protection parcellaire et limitée, ne sont pas satisfaisants face au rayonnement diffusé. L’arrivée de la cabine Cathpax® AIR répond à une nécessité : grâce à son utilisation, on garantit une meilleure qualité de soins due aux patients tout en ayant, cette fois, la satisfaction et le soulagement de ne plus se faire irradier ! Par ailleurs, la cabine permet de s’affranchir du port du tablier plombé, une grande avancée pour ceux souffrant de troubles musculo-squelettiques. Il est difficile aujourd’hui de s’en passer, je le constate quotidiennement dans mon service. Et mes collègues me l’envient ! Avec son caractère « couteau suisse », elle est utilisable et mobilisable très aisément d’une salle à l’autre : en cardiologie, électrophysiologie, neuroradiologie…

Pr Patrice GUERIN
Chef du Centre Hémodynamique et Vasculaire Interventionnel - CHU de Nantes

Pour autant, les gestes et les habitudes des praticiens n’ont pas été modifiés et l’ergonomie de travail a été préservée. La possibilité d’ouverture de la partie supérieure vitrée de la cabine afin d’accéder aisément au patient, au point de ponction (qu’il soit radial ou fémoral, droite ou gauche) et au matériel d’intervention tout en étant idéalement protégé apporte enfin aux praticiens une réelle satisfaction et une tranquillité d’esprit qui lui permettent de se concentrer sur son geste professionnel et un réel changement de paradigme dans la manière de travailler.

Télécharger la fiche produit Cas Client Cathpax AIR_CHU Laennec_Lemer Pax

Les résultats

  • Réduction de plus de 98% de l'exposition de l'opérateur
  • Radioprotection second opérateur
  • Travail en totale sécurité et liberté
  • Radioprotection inégalée d'1 à 2 mm d'éq. Plomb
  • Respect des pratiques de travail
  • Compatibilité avec l’ensemble des procédures réalisées en cardiologie interventionnelle
  • Asepsie garantie

CONTACTEZ-NOUS POUR UNE ÉTUDE DE VOTRE PROJET

Merci de cocher la case du filtre anti SPAM
Pour connaître et exercer vos droits, notamment de retrait de votre consentement à l’utilisation des données collectées par ce formulaire, veuillez consulter notre politique de confidentialité

Sur le même thème

7 juillet 2020

La cabine de radioprotection Cathpax® AIR sous l’œil des caméras lors du Live Case d’une procédure d’angioplastie complexe à l’initiative de la Société Italienne de Cardiologie Interventionnelle (GISE)

Les cardiologues interventionnels de plus en plus exposés aux rayons X menaçant leur santé Ces dernières années, la Cardiologie Interventionnelle connait un essor exceptionnel du fait du confort apporté au patient par son caractère mini-invasif et on constate une augmentation...
19 septembre 2019

Cathpax® AIR : une cabine de radioprotection destinée aux procédures interventionnelles

Ces dernières années, le domaine de la Cardiologie Interventionnelle a connu des progrès techniques majeurs avec une augmentation significative du nombre et de la complexité des procédures. Ces changements entraînant une plus grande exposition des médecins et des patients aux...
20 mai 2018

Les dangers des rayons X dans les salles de cathétérisme interventionnelles

COMMENT OPTIMISER LA RADIOPROTECTION DES OPERATEURS DANS LES SALLES DE CATHETHERISME INTERVENTIONNELLES ? Bien que les bénéfices  pour la santé du patient des procédures sous fluoroscopie soient indéniables, les rayons X émis pendant ces interventions sont extrêmement préjudiciables pour la santé...
France © 2021 - Lemer Pax